• "Que votre nourriture soit votre médecine et que votre médecine soit votre nourriture" Hippocrate, 460-c 370 av J-C

Les grands principes de l’alimentation en naturopathie

Notre alimentation a un impact sur notre bien être au sens large : notre santé, notre énergie, notre joie de vivre, mais également nos relations aux autres et le futur de notre planète.

Bien se nourrir, c’est beaucoup plus que bien manger. C’est comprendre également que nous nous nourrissons de l’intérieur : de nos émotions, de nos relations aux autres, de notre plaisir d’aller travailler, d’aimer… C’est cette relation globale au corps et au bien être que le cercle Natur’Elles souhaite mettre en valeur, pour la transmettre au plus grand nombre (et notamment aux générations futures), dans la joie !

Notre corps est à 80 % composé d’eau.

 

L’eau

 

cercle-naturelles-05

Pour bien fonctionner, ce dernier a tout d’abord besoin d’être parfaitement hydraté (cf conférence sur l’eau) : boire de l’eau de source, non gazeuse, par petites gorgées tout au long de la journée, en dehors des repas (1.5 l par jour dans des conditions « normales », plus si on est dans un pays chaud, si on fait du sport…..). Tout autre liquide que l’eau plate naturelle entraîne une digestion, donc déshydrate (sauf les jus de légumes). De même que la digestion, la conduction du système nerveux se fait grâce à l’eau . Etre insuffisamment hydraté provoque des problèmes de concentration, de mémoire….
Ensuite, afin que nos cellules puissent produire les bonnes hormones (nécessaires pour que notre émotionnel soit au top), nous devons les alimenter correctement.


 

Le gras

 

Branch with olives and a bottle of olive oil isolated on white
Un des besoins essentiels du corps -contrairement aux images véhiculées par beaucoup de régime « amincissants »- est de bénéficier d’un apport quotidien suffisant en acides gras (huiles pressées à froid, beurre de lait cru…) , et ce, à hauteur de minimum 3 cuillères à soupe par jour.


 

Le glucose

 

cercle-naturelles-07
4 à 8h après leur ingestion, les féculents, protéines et graisses apportent au corps le glucose sous forme de glycogène.

Les fruits et légumes apportent les minéraux et les enzymes qui participent au bon fonctionnement du corps, tant au niveau physique qu’émotionnel.
Aucun médecin, aucun nutritionniste, ne peut savoir ce qui nous correspond à chaque moment au niveau de la nutrition. Chacun doit apprendre à connaître ses besoins spécifiques et à sentir ce dont il a besoin en fonction de son état du moment (saison, période de travail intensif, sport…).
La base de l’alimentation est de se nourrir de petites quantités, d’une alimentation variée, en fonction des saisons. Il faut toujours suivre ce que son corps demande.