Grossesse et conception

Née il y a + de 11 000 ans, la médecine védique ou médecine de la « vie », aujourd’hui toujours ancrée en Inde, considère que les 9 mois de grossesse représentent 1/4 de notre constitution -notre terrain-, (1/4 étant représenté par les gênes paternels, 1/4 par les gênes maternels, le 1/4 restant étant « l’intention de l’âme de bien vivre sans son corps ».

De même, Jung, dans sa théorie cellulaire note que tout s’imprime dans nos cellules jusqu’à nos 7 ans (le « subconscient »).

Il semble primordial au regard de ces éclairages que tant la grossesse (et même la pré-conception) que les premières années de la vie soient des moments privilégiés. Dans l’attente d’un bébé, nous devrions prendre soin au mieux de notre physique (des futures cellules de notre enfant) et de notre émotionnel, afin d’accompagner le développement de notre enfant.

L’alimentation est l’une des clés de cette période, aidant les femmes à accompagner au mieux leurs enfants et de les « ancrer » dans la vie.