• "J'ai decide d'etre heureux parce que c'est bon pour la sante" Voltaire (même que dans qui sommes nous)

    • "Il ne faut pas avoir peur du bonheur. C'est seulement un bon moment a passer". Romain Gary

    • "Les gens heureux n'ont pas besoin de se presser." Proverbe chinois

Bains – Iyashi Dome

Depuis des millénaires, dans de nombreuses civilisations, les bains ont des vertues thérapeutiques multiples et reconnues (détente, gestion du stress, vertues pour la peau, certaines maladies respiratoires…).
Afin de gérer le stress et d’éliminer certains métaux lourds accumulés dans l’organisme, une présentation du Iyashi dôme nous semble intéressante (meilleur sommeil, sentiment de profonde relaxation, détoxication profonde des tissus).

Le système de transpiration par infrarouges longs

 

Certaines recherches effectuées ont démontré, en effet, que le sable a la propriété de diffuser la chaleur par rayons à infrarouges longs. Lorsqu’il est isolé des autres éléments, le sable a une efficacité limitée sur le corps humain. Les infrarouges longs dégagés par le sable étant d’origine minérale, ils n’offrent pas une qualité optimale.

Pour avoir une incidence sur le corps humain, les ondes à infrarouges longs doivent avoir deux qualités essentielles : correspondre à la courbe énergétique du corps humain et être de base organique naturelle.

Il y a différentes variétés d’ondes à infrarouges longs échelonnées de 3 à 1000 micromètres.

Les cellules de notre corps sont réceptives aux infrarouges longs compris entre 4 et 25 micromètres.

Les infrarouges organiques (B-carbon) du Iyashi Dôme émettent des infrarouges longs de 5 à 20 micromètres correspondant le mieux à notre organisme.

Le concept nouveau et unique du IYASHI DÔME

 

Une séance de Iyashi dôme produit la même quantité de transpiration qu’une pratique de course à pieds d’au moins 2O Kilomètres mais sans ses effets négatifs : production excessive d’endorphine, d’oxygène actif, développement des acides graisseux, risques cardiaques, usure prématurée du corps…

Lors d’une séance d’une demi heure de Iyashi Dôme, on constate une perte de transpiration sur tout le corps, jusqu’à 1200 ml.

Le Iyashi Dôme permet d’éliminer jusqu’à 600 Kilocalories (voire plus dans certains cas).

De plus, la chaleur pénètre jusqu’à 40 mm sous la peau qui est alors purifiée en profondeur et embellie.

Retourner à la source pour retrouver l’équilibre

 

Au Japon, il existait traditionnellement une forme de cure pour éliminer les toxines : le Suna Ryoho. Depuis plusieurs siècles, en été, les japonais s’enterraient dans le sable chaud de certaines zones de sources d’eau chaude au bord de la mer pour éliminer les toxines de leur corps. Dans ces lieux très spécifiques, la chaleur était diffusée par la terre et le soleil et chauffait un sable aux propriétés particulières qui comportait du sel marin.

Le corps éliminait alors par sudation les toxines accumulées. Quand un endroit venait d’être utilisé pour ces soins, il était ensuite soigneusement évité pendant plusieurs jours à cause de la présence des toxines qui pouvait provoquer des maux de tête et des malaises. Ce phénomène ne se produit pas lors d’une séance de Iyashi Dôme grâce à la technologie Céramique / Titane qui à la propriété de décomposer les toxines.